Comment nettoyer une cocotte en fonte ?

Les cocottes en fonte bien assaisonnées constituent l’une des meilleures surfaces de cuisson. Elles permettent de chauffer les aliments, de manière uniforme, que ce soit sur la cuisinière ou dans le four. C’est un matériau notoirement délicat à entretenir, car il ne doit jamais être lavé. Ces pratiques aident à nettoyer les vôtres adéquatement.

L’assaisonnement d’une nouvelle cocotte en fonte

Aussi tentant, vous ne pouvez pas jeter les aliments directement dans une nouvelle cocotte, et de se mettre à cuisiner. Les cocottes en fonte nécessitent un certain soin, avant de pouvoir commencer. Leur assaisonnement crée une surface propre, afin de cuire uniformément les légumes, les viandes et les desserts. Vous devez suivre cette procédure, étape par étape, à moins que vous n’optiez pour des cocottes pré-assaisonnées.

Vous devez laver votre nouvelle cocotte à l’eau chaude savonneuse. Il s’agit de la seule et unique fois que vous devez le faire. Puis, à l’aide d’un chiffon imbibé d’huile végétale, frottez toute la surface de la cocotte, y compris l’extérieur. Ensuite, faites chauffer, à l’envers, dans un four à 180 °C, pendant une heure. Éteignez le four et laissez la fonte refroidir complètement dans le four. À la quête d’une meilleure cocotte en fonte, utilisez les comparatifs et les guides d’achats, tels que vous trouverez ici.

Le nettoyage après la cuisson

Plus vous utiliserez votre cocotte en fonte, plus sa couleur sera foncée, ce qui signifie qu’elle est bien assaisonnée. Bien que la graisse alimentaire soit un exhausteur de goût idéal, nettoyez tous les résidus alimentaires, surtout les aliments acides. Cela aide énormément à éviter la rouille. Il ne faut jamais tremper la fonte dans l’eau ou dans un lave-vaisselle.

D’ailleurs, évitez de la frotter avec des tampons à récurer en métal. Sinon, vous devrez restaurer l’assaisonnement à nouveau. Mais lorsque votre cocotte a besoin d’être rafraîchie, vous pourrez suivre cette méthode de nettoyage à sec.

Lavez-la avec du liquide vaisselle et une brosse à vaisselle à poils durs, sans la laisser tremper. Ramenez-la au brûleur et allumez le four pendant 30 secondes, ou jusqu’à ce que l’eau commence à s’évaporer. Une fois sec, éteignez le feu et frottez quelques gouttes d’huile végétale sur la surface intérieure avec un essuie-tout propre. Une fois refroidi, mettez une assiette en papier ou un essuie-tout dans l’ouverture de votre cocotte. Cela permet d’absorber l’humidité et de la conserver.

L’élimination de la rouille

Le principal avantage sur les cocottes en fonte est qu’il est facile de lui redonner vie, suite à sa rouille. En fait, cette dernière est le résultat d’un bon travail d’assaisonnement, et elle ne doit donc pas vous décourager. La rouille des profilés, le type le plus courant, peut être enlevée, à l’aide de ce guide, pas à pas :

  • Vous pouvez utiliser une brosse non-métallique, afin d’enlever la rouille
  • Puis, vous pouvez la laver avec un savon à vaisselle doux, comme le liquide vaisselle
  • Ensuite, vous devez rincer bien et la sécher avec une serviette propre
  • Enfin, vous devez assaisonner à nouveau la surface, tout en enduisant l’intérieur et l’extérieur avec de l’huile végétale

Qu’est-ce que le miel de montagne ?

Le miel fait partie des ingrédients les plus recherchés dans le monde. En effet, les cuisiniers réclament les meilleurs miels qui existent. De même que les producteurs de produits de beauté ou encore les particuliers. Il existe d’ailleurs une grande variété de miel de par son origine. Le miel de montagne est un miel encore méconnu. Mais qu’est-ce le miel de montage ?

Le miel de montagne, c’est quoi ?

Le miel de montagne est une autre variante des miels disponibles. Comme son nom l’indique, ces miels sont issus d’une production en montagne. Une production qui se fait avec du framboisier, du pissenlit ; de la ronce, du serpolet, de l’épilobe, du trèfle ou encore de la bruyère. La récolte de ce type de miel se fait en été. C’est un miel toutes fleurs que les abeilles produisent une fois après avoir butinées sur les fleurs des prairies. En général, ces miels sont produits dans les Pyrénées, en Jura, dans les Alpes ou encore dans le Massif Central. Bien qu’il soit délicieux, le miel de montagne se cristallise rapidement. Si vous n’avez pas encore goûté à cette merveille, vous pouvez voir cette page pour découvrir les miels de montagne. Ce sera une belle découverte pour vos papilles.

Le goût du miel de montagne

Le miel de montagne est riche en goût. Il se distingue d’ailleurs des autres miels par son arôme de sous-bois et sa saveur sucrée et fleurie. A laquelle s’ajoute une petite touche de réglisse. Il peut d’ailleurs se présenter sous la couleur caramel, jaune pâle ou encore brun. Tout dépend des plantes que les abeilles ont butinées, de l’année ainsi que de la saison. Il en va de même pour sa consistance. En effet, il est possible de trouver des miels de montagne crémeux ou des miels de montagne liquides. Le goût du miel de montagne dépend également de l’endroit où il a été produit.

  • Les miels des Alpes sont souvent issus du Ces miels sont donc bien sucrés et très aromatiques.
  • Les miels des montagnes des Vosges proviennent surtout des trèfles blancs, des fleurs de sapin et des acacias. Des miels également très sucrés.
  • Les miels de montagne du Jura sont plus goûteux grâce aux framboisiers sauvages, au chardon ou encore aux églantiers.
  • Les miels du Massif central quant à eux sont issus du houx, du merisier ou des bruyères.

Les bienfaits du miel de montagne

Le miel de montagne présente de nombreux bienfaits. Il est la meilleure alternative au sucre. C’est un produit sain pour la santé. Quand le miel est consommé pur, vous avez la possibilité de contrôler votre poids. Il utilise comme source d’énergie les dépôts de graisse dans notre corps pour être efficace. Mais il permet également de réduire son niveau de cholestérol. D’autre part, le miel de montagne permet de prendre bien soin de sa peau. En effet, grâce à sa capacité hygroscopique, le miel aide à prévenir la vieillesse et à maintenir la peau jeune.

Quel est le meilleur jus de fruit ?

Tous les fruits sont bons pour la santé, on est tous d’accord à ce sujet ! Pour le gouter, en guise de dessert, ou en jus pour vous booster tous les matins, les fruits Par ailleurs, afin d’accentuer ces propriété ou/et même d’apporter plus de vertus à vos fruits, il vous est possible de les combiner en entre eux ou de les associer avec d’autres ingrédients pour en réaliser le meilleur jus de fruit. Justement, c’est ce que nous allons découvrir maintenant avec cet article.

Jus de fruit : Original et riche en nutriment

Afin de consommer un maximum de nutriments, pensez à associer plus variété de fruit dans la préparation de vos jus. Seulement, mettre un tas de fruit dans un extracteur ou Blender ne sera pas forcement bon en termes de saveur, texture, arome, etc. Dans ce cas, soit vous devez :

  • Suivre des recettes déjà testés comme fiables, bons et dont les vertus concordes avec vos besoins ;
  • Vous Informer sur les possibles associations de fruit.

A titre d’exemple, vous pouvez faire :

  • Un jus rouge qui est un bon antioxydant.

Prenez alors 500 g de fruits rouges tels que les fraises, les framboises, les mures, etc. vous pouvez l’associer sans problème avec de la betterave pour un meilleur résultat.

  • Un jus exotique qui est très riche en vitamine et nutriment

Il vous suffit d’extraire et de combiner le jus d’un orange, une mangue, un morceau d’ananas d’environ 3 cm d’épaisseur, quatre fraises et enfin deux carottes.

Jus de fruit : Aux vertus accrues

Afin d’équilibré l’onctuosité, le gout, l’arôme et les vertus nutritives de votre jus de fruit, mettez-y d’autres ingrédients qui soient autres que du fruit. Il peut s’agir par exemple d’herbe aromatique, des graines, de fruit à coque, etc.  En effet, l’ajout d’herbe spécifique donne à votre juste plus de saveur et  des nutriments en plus. Et, les graines assurent une consistance onctueuse une fois que les fibres se soient éliminées.

Afin de vous aider un peu dans cette démarche, voici quelques conseils pratiques.

  • Avec de la menthe, de la mélisse officinale, basilic, etc., vous apporterez de la fraicheur à votre jus de fruit.
  • Avec de la graine (blé en herbe), vous devrez avoir un jus de fruit plus crémeux. Seulement, veillez à ne pas en mettre trop pour éviter que vous extracteur ne se bouche.
  • Avec de la noix de cajou, d’amandes, etc., vous allez ajouter un peu de matière grasse, ce qui est généralement carencé dans les jus de fruit.

Jus de fruit : avec des fruits frais et biens mûrs

Ne cherchez pas plus loin, optez juste pour des fruits de saison de votre région. Par contre, pour en extraire le plus de nutriments et pour bénéficier d’un maximum de saveur, rien de tel qu’un ou des fruits frais et bien mûrs comme base pour votre jus de fruit.

Remarque : il n’est pas étonnant de voir que vos fruits aient été traités avec du pesticide. Pour votre santé, pensez toujours à bien laver vos fruits et légumes avec d’en extraire le jus.

Comment consommer l’huile de CBD ?

La plupart des informations disponibles sur la CBD sont rédigées pour des revues scientifiques. Mais ces informations précises, sur ce composant, aident à guider le mode de consommation de son huile. Il existe quatre principales façons de la prendre, mais son dosage est en fonction de vos besoins.

Inhalation

L’inhalation de l’huile de la CBD est un moyen le plus rapide de ressentir ses effets. Il va directement dans vos poumons et votre sang. Il y a deux façons de l’inhaler : fumer et vaporiser.

Fumer sa substance concentrée consiste à utiliser un vaporisateur. Il est similaire à une pipe. Elle fonctionne en chauffant le clou, puis en mettant l’huile dans le clou avec un tampon. Cela produit de la fumée que vous inhalez. Vous pouvez également la fumer en roulant de la marijuana à sa forte teneur. Vous pouvez également vaporiser l’huile avec une cigarette électronique. C’est une excellente alternative à la cigarette, mais sans la dure sensation de la fumée.

Usage dermique

L’une des façons d’utiliser l’huile CBD est l’application dermique. Vous la mettez sur votre peau sous forme de baume, de lotion ou de crème. Cette méthode est la plus simple, car elle ne nécessite aucun outil ou connaissance particulière pour être utilisée. Il suffit de déterminer la dose souhaitée, puis d’appliquer cette quantité de baume sur votre peau. Cette méthode est la meilleure pour les muscles endoloris, les migraines et les problèmes de peau comme l’acné. Vous pouvez appliquer le baume directement sur les zones douloureuses, telles que le cou, le dos ou les pieds. Vous pouvez également l’appliquer sur vos tempes pour aider à soulager les migraines. Elle est facile à utiliser et ne nécessite aucun outil ou accessoire supplémentaire.

Voie sublinguale

Vous pouvez acheter des teintures d’huile CBD. Ce sont des petites bouteilles qui ressemblent à des gouttes pour les yeux. Elles servent à la prendre par voie sublinguale (sous la langue). Il suffit de :

  • L’appliquer quelques gouttes sous la langue à l’aide du compte-gouttes
  • Le tenir dans la bouche pendant environ 30 secondes
  • Puis l’avaler

Cette méthode est discrète et efficace. Elle vous procure une sensation de calme et de bien-être. L’huile est un bon moyen d’ajouter une bonne dose de CBD à votre routine quotidienne. Étant discrète, elle peut être utilisée facilement en public sans attirer l’attention. Sa quantité est plus facile à contrôler. Les effets sont durables lorsqu’ils sont pris de cette façon.

Ingestion et produits comestibles

Cela consiste à ajouter de l’huile de CBD à votre nourriture. C’est une façon amusante et facile de le prendre. Les aliments à sa base ne provoquent aucun effet psychoactif. Il est courant de s’en procurer des substances comestibles, sous forme de spectre complet. Mais on peut également obtenir des isolats dans vos gommes.

Outre l’achat d’aliments précuits infusés au CBD, vous pouvez également préparer vos propres aliments à sa base. Vous pouvez produire du beurre ou des pâtes. On doit faire attention à la quantité d’huile que vous mettez dans vos aliments. Ses effets peuvent prendre de 2 à 4 heures avant de se manifester. C’est pourquoi les gens en prennent souvent trop.